Matériel technique

- Volume des bacs et cuves techniques actuels :

J’ai opté pour un Reefer 450 de chez Red Sea caractérisé par :

-       une cuve principale de 350 litres

-       une cuve à décantation de 90 litres

-       Le taux d’évaporation très élevé m’a conduit à rajouter un récipient de 25l, réservé à l’apport d’eau osmosée.

-       Soit au total 440 litres en eau de mer

- Eclairage :

L’éclairage du bac principal se compose de deux rampes Aquarium LED Maxspect Razor R420 180W 15000k, achetées le 21 octobre 2015.

Pour contrôler la photopériode et la luminosité du système en mode automatique, j’ai programmé les 6 points-temps de la façon suivante :

TP108 :00 TP211 :00 TP314 :00 TP417 :00 TP519 :00 TP621 :00
Channel A (blancs) OFF 60% 80% 60% 60% OFF
Channel B (bleus) OFF 60% 80% 60% 60% OFF

Le système augmente graduellement  l’intensité lumineuse à partir de 8H puis diminue lentement de 14h jusqu’à l’extinction à 21H.

Suite à un essai catastrophique avec des rampes beaucoup plus onéreuses et bruyantes, proposant des « effets spéciaux » et une multitude de couleurs, j’ai vraiment apprécié la simplicité, le faible bruit et l’efficacité de cette rampe. A partir de 21h, jusqu’au lendemain 8H, s’allument donc en nycthémère inverse, deux rampes (TUNZE 8821.000 White Eco Chic – 6500K°) positionnées dans le bac de décantation au dessus de chaque refuge algual. Ce type d’éclairage suffit à la bonne pousse des algues.

 

 

A) Dans la cuve principale

- Pompe de brassage :

Le brassage est assuré par une pompe ECOTECH MARINE VorTech MP40wQD d’un débit réglable de 17 000 L/h relié à l’EcoSmart Live via  ReefLink. J’ai opté pour une programmation simple en mode Constant Speed (10%) de 20h à 7h45 et en Mode Lagoon de 8h à 20h (52%) où le flux de la pompe change lentement mais efficacement. Le brassage est complété par la puissance de la pompe de remontée Ecotech Marine Vectra M1 dont le débit maximal est de 7500l/h

B) Dans le bac à décantation

Nouvelle installation Decante 2017

Refuge algual : 8 Février 2018

Lorsque l’eau de la cuve principale descend dans la décante, elle est orientée vers le refuge algual principal. Celui-ci a été créé en  insérant un « reefer baffle kit » de la marque Reefdreams, qui n’est rien d’autre qu’une plaque en acrylique spécialement conçue pour les Red Sea reefers. Cette séparation permet ainsi d’avoir d’un côté l’écumeur, de l’autre les algues Chaetomorpha avec quelques pierres vivantes comme substrat. Après être passée par les petites séparations initialement prévues pour les bags et transformées en refuges à algues, l’eau traverse la plaque acrylique pour pénétrer dans l’écumeur. Elle se dirige ensuite dans la troisième partie finale de la décante qui contient la pompe de remontée Ecotech Marine Vectra M1 et un réacteur Avast Marine Works contenant charbon et résine anti-phosphates (Rowa Carbon /Rowaphos)

- L’écumeur :

En écumeur interne, j’ai choisi le Bubble King Mini BBK 180 – (Royal Exclusiv) qui propose un débit d’ air de 1200 L/H air et un débit d’eau de 2000 L/H eau

- Eclairage des refuges à algues 

tunze-8821000-white-eco-chic-6500k

- Chauffage :

J’utilise comme résistance de chaleur le modèle Schego 600w titanium relié au Boîtier Apex 2016

- Osmolation :

L’osmolation est assurée par le nano water controller Preis qui se compose d’une pompe commandée par un interrupteur à flotteur, ajoutant dans la décantation, de l’eau provenant d’un réservoir de 25l.

C) Dans le meuble

IMG_6487IMG_6493

Installation nouvelle réalisée par mon ami Pascal ! Encore un grand merci à toi !

- Pilotage de toutes les prises par deux prises Apex Energy Bar 6

- Deux Batteries : Vortech MPBAT – ECOTECHMARINE

- Une pompe doseuse Jebao

- CORAL BOX Liquid Fluid Box – 3 x 1,5L

 

Une Réponse à “Matériel technique”

  1. Daniel GAUCHE dit :

    Bonjour,
    J’ai un Reefer 250 depuis 1 an, je galère sur les phosphates, le développent d’algues… C’est lié bien entendu.
    J’ai découvert la méthode Triton, sur Zebraso’Mag je la trouve très intéressante, elle me semble plus logique : mesure + traitement en conséquence, les changements d’eau de la méthode Berlinoise m’interpellent !
    J’ai un tas de questions sur cette méthode :
    -Cette méthode est-elle adaptée sur un 250 l ?
    -Quelle est le coût mensuel des produits ?
    -Où trouver les souches d’algues ?
    -Les phosphates sont toujours présents, le seul moyen de les éliminer c’est les résines ?
    -Quel est le dosage utilisé avec Rowaphos, et le la fréquence de renouvellement ?
    -Oû achetez vous les produits Triton ?
    -Y-a-t-il un distributeur en France ?

    En comptant sur votre retour
    Sincèrement

Laisser un commentaire

 

Lesenviesdemely |
Welcome to my luxury trip |
IsAssMat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vente Greenline 33 état par...
| Lesloisirsdepaulinette
| Roguetrader63